16 mars 2010

Pédaler dans la ville...


blk_fixie_7_794097RTEmagicC_kidrobot_fixie_1fixie

Si je vous dis vélo à pignons fixe, vous me dites quoi?!

Rassurez-vous les amis, il y a encore une semaine, je ne savais pas qu'une nouvelle tendance venue tout droit des states était entrain de voir le jour en France.
Tout est parti d'un constat lors de mes ballades à NYC: Bon sang mais c'est quoi tous ces vélos au look ravageur et au design minimaliste?!

Étant accompagné par un cycliste semi-professionnel, (Arno) celui-ci m'a alors renseigné sur ces fameux bicycles, qu'on appelle également fixie...

C'est dans les rues de New-York que le phénomène est apparu, et plus particulièrement dans le milieu des coursiers, ces fameux messengers qui dévalent les rues de la ville à toutes berzingues... Il y a une trentaine d'années, ils ont eu l'idée de créer un vélo à la fois minimaliste, robuste, et procurant un maximum de sensation. Le fixie était née.

Question sensations, même si je ne l'ai pas (encore) essayé, je pense que l'on ne doit pas être déçu... En effet, le vélo étant en prise permanente, il faut pédaler sans cesse au risque de bloquer la roue arrière et du même coup, se payer une bonne gamelle! Ce qui rappelle le vélo de piste (toujours d'après Arno!).

Voilà pour la technique. Mais l'attrait principal de ce vélo pour ma part, c'est le look! Oublié le vélo ringard, l'image (parfois totalement fausse!) du cycliste avec son maillot cochonou et ses chaussures à bascules que l'on croise sur les petites routes de trifouillis-les-oies, le fixie à une sacrée gueule!

Poignées fluo, guidon de piste, jantes profilées... Le fixie met un sacrée coup de pompe (à vélo) dans une image parfois un peu poussiéreuse du cyclisme en France.

Il existe des tonnes de modèles différents, et comme tout possesseur de Harley, il convient de transformer sa monture afin de la rendre unique. Une démarche très intéressante je trouve...

Pas étonnant que les adeptes de ce vélo comporte beaucoup de graphistes, designers, bref, des trentenaires soucieux de leur image, et fier de leur monture.

On trouve sur Paris une boutique faisant référence dans le milieu du fixie, ainsi qu'un ou deux site sur la toile, mais cette tendance est encore majoritairement underground, ce qui n'est peut-être pas si mal, me direz-vous...

Quand à moi, j'ai très envie de m'acheter un fixie! Je trouve le look canon, j'aime l'idée que l'on intègre du même coup une sorte de communauté (qui se retrouve d'ailleurs plusieurs fois par mois pour rouler tous ensemble), et puis c'est du sport! Cela m'évitera d'enfourcher ma moto pour aller prendre un verre en terrasse ou pour me défouler au squash...

Et vous les amis, vous aimez? 

PS: J'en profite pour militer pour un combat qui me tiens particulièrement à cœur: Pas de vélo sans casque! Une chute, même à faible vitesse, peux engendrer de graves blessures, en particulier lors d'un choc sur la tête...

 

Posté par B et R à 10:58 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Pédaler dans la ville...

    Moi j'aime le vélo mais j'aime pas l'idée de devoir pédaler non stop!

    Posté par clem, 17 mars 2010 à 14:00 | | Répondre
  • @Clem: C'est sûr, mais apparemment il existe des modèles ou on peux arrêter de pédaler sans bloquer la roue arrière... Mais quelle gueule ils ont ces vélos quand même!

    Posté par guillaume, 17 mars 2010 à 14:36 | | Répondre
  • et bien, étant à Milan où les vélos de ce genre sont légion, je peux te dire que c'est sacrément dangereux! joli oui, mais surtout dangereux! pour avoir assisté à des chutes et vu des bolides traverser des carrefours en hurlant "attenziooooonee!", je peux te le garantir! ce qui fait que la communauté cycliste locale a sagement décidé de ne plus utiliser ce vélo que comme accessoire de mode, en le poussant bien sagement...

    Posté par flou, 17 mars 2010 à 16:19 | | Répondre
  • @Flou: Marrant, j'ai pas eu l'impression que c'était si dangereux que ça en voyant tous ces vélos à New York... Merde alors, déjà en moto la circulation dans Paris est un casse tête, alors là...

    Posté par guillaume, 17 mars 2010 à 16:47 | | Répondre
  • Ce n'est pas " pédaler dans la choucroute " qu'on dit d'habitude? !

    Posté par Sand, 19 mars 2010 à 10:52 | | Répondre
Nouveau commentaire