10 novembre 2009

Les hommes ne sont pas des allumeurs!


C'est un article de Victoria Bedos paru dans le GQ de ce mois-ci qui m'a donné envi de réagir par le biais de ce billet.
Intitulé "Les nouveaux allumeurs", cet article décrypte une tendance à priori très en vogue, celle d'hommes qui se contenterai d'allumer sans conclure...

Autant vous le dire tout de suite les amis, je ne partage pas du tout cet avis!
En effet, je crois que cette pratique relève plutôt du mythe que de la réalité, et que ceux qui s'en font l'écho sont plutôt à la recherche d'une histoire sympathique à raconter.

Il est vrai que sur le papier, cela a de quoi nous intriguer: on imagine une nouvelle sorte d'hommes, à cheval entre le métro sexuel et le macho, qui serait à la fois capable de chauffer la gente féminine sans toutefois céder aux charmes de celle-ci... Disons le tout net, l'homme moderne en a marre des étiquettes toutes faites collées sur ses (larges) épaules!

Il est intéressant de constater que tous les articles relayant cette info, ou plutôt cette intox, sont écrits par des femmes.
Serait-ce alors pousser trop loin la réflexion que de penser que cette nouvelle étiquette nous a été collée pour combler un manque, une déception amoureuse, ou bien encore un bon vieux vent soufflé avec peut-être peu de galanterie?
Nos douces éprouvent-elles subitement le besoin de nous faire partager une coutume très en vogue chez elles?
Et si la femme avez tout simplement trouvée l'arme absolue en matière d'excuse dans le grand jeu de la séduction?
Non contente de se faire éconduire jusqu'alors lors d'une tentative de flirt, il lui suffit désormais de feindre que l'homme craque littéralement pour elle, mais que celui-ci , par simple jeu, préfère en rester là... A elle l'honneur sauf, à nous la goujaterie...Vaste plaisanterie!

S'il est vrai que nous manquons parfois de (tact, galanterie, douceur, tendresse... rayer la mention inutile!), l'homme moderne n'en reste pas moins un homme, et je n'imagine pas une seule seconde qu'il puisse, après avoir séduit la fille convoitée depuis des lustres, se contenter de lui faire une petite bise courtoise avant de gentiment rentré chez lui... Qu'on se le dise les amis, en matière de faiblesse nous les hommes, nous tenons le haut du pavé! Lorsque la fille est séduite, il nous est impossible de faire machine arrière!

Je lance donc un appel général à la mobilisation! L'heure est grave! Si l'on n'y prends pas garde, d'ici quelques temps, si nous avons le malheur de remercier une fille parce que nous ne sommes pas intéressés, on nous taxerons d'allumeurs!

Alors à votre avis, vaste plaisanterie ou réelle tendance?!

Posté par B et R à 22:21 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Les hommes ne sont pas des allumeurs!

    Si on tend vers la parité homme/femme alors oui il y a aussi des allumeurs. Pourquoi l'allumage serait alors un comportement typiquement féminin ?! Et je ne dis pas ça parce que je me suis prise une petite veste vendredi soir, non non...
    Mais sur le principe je suis d'accord, une fois que l'égo/fierté est touché, forcément on cherche des excuses où on peut...

    J'ai entendu que la femme qui se montre intéressée émet plus de 52 signaux que l'homme est incapable de décrypter, encore une fois nous ne savons pas nous comprendre.
    Et si finalement l'allumage (dans les deux cas) était seulement un problème de compréhension ?! L'homme n'ayant rien compris s'en va en faisant la bise à la demoiselle qui se sent éconduite, CQFD.
    Donc les mecs, soyez plus vigilants aux signaux !

    Posté par Virginie, 11 novembre 2009 à 13:45 | | Répondre
  • J'aime beaucoup ce concept que de piocher une information qui nous touche comme lorsuq'on pioche une carte sur un paquet de cartes, quelque soit le " jeu " le " je " ou "l'enjeu ", car de ces trois formules au choix de l'auteur, qui lui est propre dans son origine, sa première pensée à la lecture de tel ou tel article comme ici dans GQ, avec Victoria Bedos, qui n'est pas un " nom " négligeable, et bien évidemment en vogue, puisque GQ si je ne me trompe pas s'associe au magazine Vogue, non négligeable non plus! de part son origine!
    Adam et Eve et la tentation, tel est le " J " originale de séduction de tout être humain qui concluent effectivement par un " G ", ce point déterminant qui annule en un coup franc le " J ".
    Le point " G " dont, faire l'amour après s'être séduit, enlève tous les masques et toutes les étiquettes de l'égo, du " Je te séduis, y réponds-tu? ".
    Chacun est libre d'être nu ou pas, au début, à la fin d'une drague ou d'un allumage, chacun est libre de foutre le strater ou pas si rien ne démarre, comme chacun est libre aussi de se Jeter à l'eau ou de se ramasser un rateau, l'essentiel, c'est de toujours se relever, d'un côté ou de l'autre, que quelque soit la décision finale du au recul de l'homme, ou de la femme, qu'il y en ait aucun qui reste sur le carreau, histoire de " Gentleman " et de savoir vivre. On peut respecter la liberté et n'importe quel comportement à condition qu'il soit compris, que le travail, le jeu , soit mener jusqu'au bout. Parce que les coups bas, parce que " souffler " n'est pas jouer au jeu de Dames, Messieurs les Don Juan!

    @Virginie : ton commentaire, je le trouve excellent!
    Ton prénom, et, ton commentaire ici chez Guillaume, me fait penser au film " la Plage " avec Léonardo Di Caprio !. C'est chouette!
    @Guillaume : Au fait, es-tu célibataire?

    Posté par Sand, 12 novembre 2009 à 12:36 | | Répondre
  • Hé Hé

    Je savais que ce billet ferait réagir!
    Pas d'avis de mecs?!

    Posté par guillaume, 13 novembre 2009 à 15:16 | | Répondre
  • Tiens, j'ai trouvé un mec :
    http://www.youtube.com/watch?v=IfKNrwS9bvE

    Posté par Sand, 13 novembre 2009 à 18:02 | | Répondre
  • Oulà sand, je cois que tu es hors sujet!

    Posté par guillaume, 13 novembre 2009 à 21:44 | | Répondre
  • Tu me cherches Guillaume?
    Tu me voir ce que j'ai dans le sac?
    Pour affiner nôtre grammaire, sujet, verbe, complément d'objet direct et indirect, faudrait peut-être que tu développes un peu ta rédaction à ce " propos ".
    Je constate que j'ai donc été pénalisée dans mon " verbe ", j'ai perdu ma majuscule pseudonique!
    Et toi t'as perdu l'"r" à ta croyance.
    C'est peut-être " l'air " du temps qui en fait cette triste conclusion " limitée ".
    Si tu pouvais être plus bavard et plus clair : " ex : ne passe plus de vidéo, où tu te crois ici? Et me donner les raisons qui me feraient mieux comprendre et accepter, honorer, admirer, ce genre de critiques, ou de pics si tu préfères, ...nous pourrions avancer à " armes égales ", pour discuter du dit " sujet ".
    je dis ça comme ça hein?
    Tu peux effacer si tu veux, ou me mettre HS !

    Posté par Sand, 15 novembre 2009 à 12:23 | | Répondre
  • @Sand : mille excuses, si j'ai oublié de mettre une majuscule à ton pseudo. Je suis confus...
    Néanmoins, je pense qu'une petite mise au point s'impose : ton commentaire est incomprehénsible à mes yeux, et j'avoue être un peu largué lorsque je te lis.
    Nous ne sommes certainement pas sur la même longueur d'onde, c'est pourquoi je te trouvais hors sujet lorsque tu as publié une vidéo d'une chanson. Peut-être aurais-je dû prêter plus d'attention aux paroles de celle-ci, mais je t'avoue que je n'ai ni l'envie ni le temps.
    Je crois que tu te méprends également sur le sens de mes commentaires à défaut d'être limité pour toi, il me semble cependant être très clair. Sache aussi que je n'ai ni l'envie ni le besoin d'affiner ma grammaire.
    Je ne te cherche pas et j'espère que tu ne videras pas ton sac... sur ce blog en tout cas!
    Bon dimanche

    Posté par Guillaume, 15 novembre 2009 à 15:56 | | Répondre
  • Ca me va.

    Posté par Sand, 16 novembre 2009 à 13:14 | | Répondre
Nouveau commentaire